17 réflexions au sujet de « Samedi 22, v’la les flic »

  1. Alors voilà, c’est une photo extraite de notre pendaison de crémaillère réservée aux VIPs.

    Désolée pour les cons qui n’ont pas pu y assister, y’en n’aura pas d’autre !

    ps pour Elise Copter : La prochaine fois tu es priée de t’assoir, parce que j’en ai marre qu’on ne me voie pas sur les photos. Pour une fois que j’avais pas 10 centimètres de talons exprès pour que tu te sentes pas trop naine !
    Par avance, merci. (ce message est valable pour toute personne qui aurait la mauvaise idée de se foutre sous mon nez les fois prochaines)

  2. Je dois comprendre que je suis pas VIP alors: même pas invité pour cette crémaillère…je suis colère nicolas et johana…

    PS: de tte façon une crémaillère avec des naines et des noires, ça m’intéresse pas…hihihi

  3. Michael Donovan contre Diana, Lydia et Brian, le père d'Elisabeth, la future petite amis de Kyle, le fils du maîre, Nathan Bates (patron de son bras droit, Monsieur Tchang) dit :

    Encore merci à Dany Lary pour tous les mets fastueux qu’il a fait apparaître sur la table.

  4. ben j’avais envoyé le tout premier post mais il n’est jamais apparu. (sabotage de B1B1 sans doute)
    J’y remerciais justement notre quota noir de 3% de m’avoir laissé les 99% qui me revenaient sur la photo, et ce en ma qualité de reine du "cornichon en pétale". ( n’y voyez là aucune allusion grivoise, c’est juste une technique culinaire transmise en main propre par Nadine de Rotschild et dont Nico et Joanne vont désormais s’inspirer à chaque fois qu’on passera chez eux, même à l’improviste, hein?? Parce que faut quand même pas compter sur Dani Lary à chaque fois)

  5. Les cons, ils ont bouffé tous les cornichons en plus !
    Conchita, file faire les courses au lieu de faire ton intéressante ! Et je veux pas de "mais il est 23h50, c’est fermé" !

  6. Petite citation historique de Jefferson Davis, président de la Confédération sudiste pendant la guerre de sécession : "Pourquoi faire appel à Conchita, quand on a gratuitement Koumba à disposition ?" A méditer…

  7. Michael Donovan, tu es mon idole !

    Pour répondre à la citation de Jefferson Davis, il ne faut pas oublier qu’en Africanie les familles sont organisées sous la haute présidence de la femme, qui décide de tout (contrairement à ce que les hommes essaient de faire croire). Or une femme qui décide de tout ne peut passer son temps à nettoyer, faire la bouffe, ou toute autre tache insignifiante ! En Bougnoulie, par contre, les femmes ferment leur gueule et obéissent, ce qui amuse beaucoup les africaniennes d’obédience négroïde ! Ca les amuse tellement quelles rebaptisent systématiquement leurs esclaves de prénoms ridicules et les humilient en public sur le web.

    Voilà, Michael, tu sais tout maintenant…

  8. ps : les cachets d’aspirine, quant à eux, ont tellement peur de se faire marabouter la gueule (ou la bite) qu’ils n’essaient même pas d’en placer une. ce qui explique que Bernardo n’aie pas posté un seul commentaire sur ce billet.
    Bon allez mon petit blanc, je t’autorise à l’ouvrir maintenant !

  9. Pourquoi les discussion philosophique du 63 me passent complétement au dessus depuis que l’on a migré sur ce nouveau blog????
    Joanne as tu aussi marabouté le blog??? As tu mis dessus les pouvoirs de BHL????

  10. oui bwana, mewci bwana, je file chez Cawwefouw faiwe les couwses de cownichons. Pawait qu’ils sont bien meilleuws que chez Monopwix. Ou que chez l’Awabe du coin.

  11. Dé donc dé donc Ambioum,

    Ti firai mieux de faire torner 7 fois ta langue dans ta boche avant di disséminer ton vinin, pitite vipère du sahel.
    Ti paroles sont affitées comme li sabre, mais elles ne fendent que li vent du sirrocco.

  12. Bah je vois que ça bosse dur par ici, hein !

    Non mais sérieusement, l’autre jour dans le RER j’ai fait peur à un frère de couleur avec mon collier de marabout. Des halles jusqu’à la défense il m’a suppliée de ne pas l’envouter.

    Le pauvre, qui sait maintenant si on lui a donné les papiers qu’il attendait depuis si longtemps… Un regard de travers et hop ! Une vie peu basculer !

    Alors MEFIANCE, Kamel…

Laisser un commentaire