Lettre ouverte à Tishou

En réponse aux commentaires dudit (de ladite) Tishou, suite au billet du « regretté » JP Bonté (Copter, c’est 4 billets en dessous).

Cher (chère ?) Tishou,

Ce blog est malheureusement aux antipodes des valeurs d’une personne aussi éclairée que toi.

Nous ne sommes en effet qu’une bande de rustres, abjectes et odieux personnages… et auvergnats de surcroît. Ainsi, tout ce qui touche aux considérations issues de la morale bien-pensante, dont le respect pour les morts (particulièrement ceux dont on se contrefout) que tu évoques sur notre site, sont -et crois-le, je le déplore… mais si si- bien loin de nos préoccupations.

Pire, nous nous en battons les valseuses, les glaouïs, les pendantes, les breloques et même les roupettes.

Par ailleurs, je crois que RMDG (ouais je l’appelle comme ça moi), dont tu te fais, non sans une certaine pitoyable vanité, l’écho (mais rassure-toi, moi aussi quand j’avais acheté mon livre de citations pour le bachot, je me la jouais grave) ; Roger Martin du Gard, donc, lui-même, ne m’aurait pas contredit sur ce point.

En effet, n’affirmait-il pas que : « La loi morale, c’est nous qui l’avons faite, ce n’est pas nous qui avons été faits par elle ».

Quoi qu’il en soit, je te remercie vivement d’avoir fait découvrir au fieffé ignare que je suis, un personnage aussi haut en couleur que RMDG. De la vie, ce parfait misogyne m’aura appris que : « C’est toujours l’inlassable médiocrité de la femme qui l’emporte ». Je m’incline, il avait raison le bougre.

Cependant, si tu te permets à nouveau de manquer de respect à notre guide spirituel (Ô Mage, puisses-tu pardonner à cet(te) inconscient(e) dans ton infinie miséricorde (ou dans ta –JP- Bonté, bien sûr)), je te coupe les jambes avec des chipolatas, comme dirait l’ennemi juré de mon ami Dinowan.

Cordialement,

63rules.

121 réflexions au sujet de « Lettre ouverte à Tishou »

  1. Bon, ben, c’est pas tout ça… mais on va fermer là m’ssieurs dames ! Donc vous êtes gentils, vous finissez vos verres en silence, et en tant que tôlier de ce post (qui me vaut, je vous le rappelle, un mail à chaque nouveau comment), je me permet donc de baisser le rideau et vous conseille d’aller vous terminer dans un autre rade que le mien. Et surtout, faites bien attention sur la route mes p’tits, hein. En vous remerciant !

  2. Non! Ce post n’est pas mort! Ne vous laissez pas influencer par ceux qui le couvrent de gloire et espèrent l’étouffer ainsi! 110 post, ce n’est qu’un début! Poussons-le ensemble jusqu’à la postérité! Par nos rires et larmes, calembours et boutades, critiques, contestations et compliments! L’apogée n’est pas atteint, poussons le débat jusqu’à son Nirvana!

  3. Bonsoir,

    Nous avons été alerté par la fashion police du Net qu’un post d’un goût douteux avait pris une ampleur extra-auvergnate.
    Je précise que selon le code civil article 6 alinéas 12 il est complétement interdit de poster sur un blog auvergnat des commentaires ne provenant pas d’un auvergnat. Sur cet état de fait, je demande à Trishou, Dinowan et autres de ne venir sur ce blog qu’en lecture seule et de ne plus poster de commentaires sous peine de placement dans une maison d’éducation à la Bourboule.

    De plus compte tenu de l’importance politique que vient de prendre le blog, je demande à Monsieur B1B1, administrateur de ce site, de donner aux forces policiére l’ensemble des documents censurés depuis une année. En effet nous avons su, de sources sures, que des pages qui faisaient polémique au sein de ce que vous nommez le "63", ont été effacées sur demande de certains contributeurs.

    Merci de tenir compte de façon immédiate de ces lignes afin que la Fashion Police du Net ne procéde pas à des actions qui auraient pour l’ensemble du blog de graves conséquences.

    Monsieur le divisionnaire.

  4. 1. Monsieur Le Divisionnaire> Trishou est du 63 et Dinowan du 15, donc tout ce qu’il y a de plus auvergnats.

    2. J’ai dit que ce post était fermé, j’ai reçu 118 mails en l’espace de 3 jours, ça suffite, faut sortir maintenant les gens.

Laisser un commentaire