chacun aura ses 15 minutes de célébrité

Lundi 15 mai 2006 (Reuters – 15:43) LONDRES – Un chauffeur de taxi qui attendait tranquillement dans le hall de la BBC a été invité par méprise sur le plateau de télévision de la chaîne publique tout-info BBC News-24, qui l’a présenté comme un expert informatique et lui a demandé son avis en direct à ce titre.

La vénérable BBC, qui passe pour un modèle de rigueur journalistique, a dû présenter ses excuses à la suite de cette méprise.

L’homme a été invité par un producteur à prendre place dans un studio où la présentatrice d’une émission économique l’a présenté comme le patron d’un site internet spécialisé dans les technologies.

Interloqué au départ, l' »expert » ne s’est pas démonté et a répondu à une première question sur le litige commercial ayant récemment opposé le fabricant informatique Apple à la maison de production des Beatles Apple Corps.

Il a courageusement répondu à deux autres questions pointues sur le téléchargement de musique avant d’être remercié par la journaliste.

D’après Fleet Street, l’homme, qui s’exprimait avec un fort accent français, serait un chauffeur de taxi qui attendait benoîtement dans le hall son client.

« Nous nous excusons auprès des téléspectateurs pour la méprise et nous efforcerons à l’avenir de ne pas rééditer ce genre d’erreur regrettable », a déclaré une porte-parole de la « Beeb », qui affirme tout ignorer de l’identité exacte de son prétendu expert.

Libération

la vidéo est ici

3 réflexions au sujet de « chacun aura ses 15 minutes de célébrité »

  1. C’est tellement merveilleux que j’ai pas pu m’empecher de le blogger moi aussi !
    Mon boss se le repasse en boucle depuis tout à l’heure il est pété de rire !!!! Admirez l’expression de son visage juste avant de prendre la parole, puis la façon dont i lbrode comme il peu… il est très courageux !

  2. Je me permets d’ajouter que ça pourrait bien donner des tuyaux à certaines personnes concernant l’art de la pirouette en plateau… ce mec va devenir une référence en la matière ! menfin j’dis ça j’dis rien…

Laisser un commentaire