Les raisons du coup de boule

Materazzi, la Mère Thérésa du Calcio italien…

Attention, ce que vous allez voir en allant sur ce lien est INCROYABLE! Pire que la Fureur du Dragon.

4 réflexions au sujet de « Les raisons du coup de boule »

  1. Selon le quotidien anglais The Guardian, le litige qui s’est déroulé entre le défenseur italien Marco Materazzi et le capitaine français Zinedine Zidane,qui s’est soldé par un terrible coup de tête asséné par Zinédine Zidane, et qui vaudra au meneur de jeu tricolore un carton rouge se serait déroulé de la sorte :

    Suite à une action française non fructueuse, et alors que les italiens avaient récupéré le ballon et avaient débuté une contre attaque,seuls quelques joueurs demeuraient dans la surface de réparation italienne,David Trezeguet, Gennaro Gatuso, Zinedine Zidane, Marco Materazzi et le gardien Gianluca Buffon.

    Zinedine Zidane était au cours de l’action précédente très strictement surveillé par Marco Materazzi, qui le ceinturait fermement des deux bras, et lui tiraillait le maillot…Le ballon a été pris par Del Piero, et se trouvait déjà à ce moment au delà du milieu de terrain. Les caméras "live" ont alors complètement déserté la scène où le litige a eu lieu. Mais pas les caméra "Off"…

    Tout au long de la rencontre, Marco Materazzi, qui était chargé de surveiller Zidane dans la surface de réparation, avait apparemment continuellement matraqué le capitaine français de paroles indélicates,voire même injurieuses, que le milieu de terrain français a longtemps fait de négliger.

    Toutefois, après cette séquence, Zidane a signalé à Materazzi, en lui montrant la manche de son maillot:

    – " Ordinanza de tirare il costume !… " (arrete de me tirer le maillot!!)

    Déclaration à laquelle réponds Materazzi :

    – " Taciti, enculo, hai solamente cio che merite…" (Tais toi enculé, tu ne reçois que ce que tu mérites…)
    – "si e cio…" (oui….c’est ça…)

    C’est à ce moment que Zidane s’éloigne quelque peu du défenseur italien,

    qui poursuit, dans son dos :

    – "meritate tutti ciò, voi gli enculato di musulmani, sporchi terroristici"

    (vous méritez tous ça, vous les enculés de musulmans, sales terroristes)
    C’est alors que Zidane, désabusé, fatigué, mentalement fragilisé, assène un coup de tête terrible au torse du défenseur, qui toutefois en fais des tonnes, action qui demeure outefois inexcusable….
    Le second problème soulevé est la question de la prise de décision des arbitres par visionnage vidéo…soir la fifa décide d’arbitrer un match avec les données des arbitres, soit elle décide de promulguer l’assistance vidéo, qui demeure à ce jour interdite.Mais elle a toutefois été appliqué lors de la finale de la coupe du monde. Effectivement, cette énorme bavure du capitaine français n’aurait pas pu passer inaperçue, mais aurait donc du être jugée et sanctionnée à postériori…à d’autres.

  2. Ah non, j’ai la bonne version (selon Le Soir de Bamako) : Materazzi aurait dit a Zizou :

    "he Zizouti, none arrivata a respirato, mi poumento sone blocato, done me un coupo para debloquete lo, mi amito"

    ("Hé Zizou, je n’arrive pas à respirer, mes poumons sont bloqués, donne moi un coup pour les débloquer, mon ami")

    Alors Zizou l’a aidé de sa tête. Mais comme comme quand on remboite une épaule, il y a de la douleur. C’est un mal pour un bien. Donc ça a fait très mal à Materazzi.

    Et l’arbitre a cru que c’était une violence gratuite et a vu Zizou comme un homme méchant. Materazzi, au sol, avait très mal, il voulait dire à l’arbitre que ce n’était pas la faute de son ami Zizou, mais il n’arrivait pas à parler. Comme dans Ken le survivant, mais avec un effet inverse, le coup salvateur porté par Zizou était en train de réparer à retardement la cage thorassique de Materrazi.

    Après la remise de la coupe, Materazzi est allé au vestiaire pour remercier Zizou et s’excuser du mal entendu. Et Zizou lui a dit qu’il ne lui en tiendrait pas rancune et que ce n’était pas grave s’il avait perdu la coupe du monde à cause de ça, ce qui compte, c’est d’avoir rendu service à un ami. Alors ils se sont étreints.

    Et depuis, ce sont les meilleurs amis du monde. Ils vont partir en vacances ensemble au camping de Calais cet été.

    Tout le monde peut se rassurer. La coupe du monde, c’est bien. Et les gens sont en général très gentils (sauf ces enculés de bolchéviques).

  3. Dernière dépêche (après j’arrête) :

    Selon le Dauphiné Libéré d’Istambul, Materazzi aurait parlé en turc à Zidane, et lui aurait dit :

    "Glustu! Chich Kebab! Kebap? Donër Kebab, grec frit sans ognons!"

    (Traduction : "Dis-moi Zizou, j’ai l’impression que ta calvitie a légèrement empiré… fais moi voir ça… J’ai des notions de chirurgie capilaire).

    Alors Zidane a baissé sa tête pour la montrer à Materazzi, mais, comme cette parcelle de la pelouse n’avait pas été protégée de la tempête de la veille, notre idole a légèrement glissé et a cogné sa tête sur le torse de Materazzi.

    Materazzi est tombé à terre, mais sa souffrance était plus morale que physique. En examinant la calvitie de Zizou avant de perdre l’équilibre, l’Italien s’est rendu compte que son ami souffrait d’une (en turc) "Kolvitie Kebab Kebab", très difficile à soigner. L’esprit de Materazzi était alors plongé dans un pronfond désarroi, et une question le pinaillait : devait-il annoncer la triste nouvelle à son ami Zizou? Ou devait-il adopter une attitude rassurante en faisant comme si de rien n’était?

    Perdu dans ses pensées tourmentées, Materazzi n’a pas vu que son ami Zizou se faisait expulser du terrain de foot, et n’a donc pas pu réagir à temps.

    C’est la triste vérité.

Laisser un commentaire