13 réflexions au sujet de « Pour que ca n’arrive plus jamais »

  1. Perso j’préfère la deuxième solution, pour des raisons évidentes !
    Ce qui m’échappe : son intérêt à Paris ?

  2. Désolée Benben je ne me souvenais pas de mon code pour écrire un post perso, du coup j’ai mis ce poème à la suite de ton intervention, bien qu’on ne puisse faire aucun lien entre les deux.
    Peut-être ne vous laissera-t-il pas indifférent…

    "Bonsoir ,

    je m’appelle Omar et je suis un jeune marocain de Rabat, âgé de 17 ans et atteint d’amyotrophie spinale de type 1 aujourd’hui je voudrais vous faire part d’un texte que je viens d’écrire

    merci

    Voici le texte:

    Mon poème

    Tu trouveras dans mon poème

    Tout ce que je désire et tout ce que j’aime

    Mon handicap, tous mes problèmes

    Mais malgré tout, La vie je l’aime

    Je trouve les mots, je les trouve quand même !

    Je suis le poète, le petit fou

    Celui qui ne peut faire rien du tout

    Celui que le mal ronge partout

    Mais qui trouve les mots malgré tout

    Pour t’écrire l’espoir jusqu’au bout

    Je suis l’espoir, l’espoir de vaincre

    Un jour, ou l’autre tout ce qui est semé

    Comme désespoir, comme haine bornée

    Comme grandes souffrances, comme portes fermées

    Je souffre les jours que j’ai tant aimés

    Tu trouveras dans mon poème

    Toutes les couleurs, tous les visages

    Toutes les fortunes, les démunis

    Les sains et les autres que le mal ravage

    Mais qui dans leur lutte sont réunis.

    Omar KOUSSIH"

  3. T’es bien curious, curious girl.
    Ca a autant d’intérêt qu’un scooter avec vitesses à la main, et frein au pied, mais en plus, on peux mettre un labrador dans le panier
    J’ai pas raison?

  4. PS: mon but n’est pas de vous déprimer, je trouvais ce poème touchant, c’est tout, et voulais le partager avec vous

  5. Oui mais à Paris, tu sautes par dessus les voitures avec ton side et ton chien, à moins que ce ne soit un super héros-chien ?!

  6. Je viens de passer 3 jours au guidon de ce tricycle (le rouge, hein, pas le side-PX qui sert à rien) et ben je tiens à vous dire que :

    1. Ca sert pas à grand chose, en forçant bien, on doit pouvoir se mettre au tas quand même.

    2. Ca avance pas, y’a 3 roues et 3 freins au lieu de 2, donc le Piaggio MP3 c’est comme manger : c’est tricher !

    Mais bon, mon essai n’était pas complet puisque je n’ai pas pu l’éprouver à la sortie d’une soirée péniche… deubeule épluchage de jantes, ça aurait été la classe quand même !

  7. C’est effectivement un poème léger et très touchant. Il en a écrit d’autres qui sont très beaux aussi.

Laisser un commentaire