Vespa Crash, Rider OK

 

C’est ce qu’on dit sur les Grands Prix de moto quand un pilote tombe.

Et oui, j’ai rejoint 63rules au panthéon des riders de l’extrême.

Cette fois c’était pas en sortant de boite mais en allant au boulot (seulement 2 heures de décalage entre les deux situations).

Dernier virage, flaque de gasoil. Soudain, c’est le drame. Tout s’accélère. Le PX de couleur CAMEO tombe, puis glisse, et vient finir sa course sur une Peugeot 206 de couleur bleu (même pas une XS avec les portières larges…). Perso, je viens finir la mienne le nez contre le compteur du PX.

La suite, on la connaît, police, pompiers, sécurisation de la zone, hopital.

Rassurez vous, rien de cassé (juste un PX, un Davida, un jean, une paire de pompe, et un cuire).

 A nous deux Ebay Italie…

 

 

P.S.: Spécial Cassesédi a 63rules: epluchage de plaque minéralogique

3 réflexions au sujet de « Vespa Crash, Rider OK »

  1. Juste une question, si jamais tu trouvais qqchose chez les ritals ( un rital, des ritaux ?), le crash qui s’ensuivra un jour plus ou moins lointain sera-t-il en proportion avec la cylindrée ?
    Simple curiosité

  2. Elle a bon dos la flaque !

    Je compatis mon pote, je compatis (surtout pour la plaque !)

    Menfin bon, tu remarqueras que moi, malgré ma chute (dont je ne me souviens pas), j’avais réussi à preserver mes sapes, mon casque et mon nez… afin de continuer la soirée. C’est ça avoir la classe mec !

Laisser un commentaire