Archives de catégorie : Auvergne

VGE Offichial sur Twitter

Vous le savez, Twitter est censé être l’outil de communication du moment.

Il est donc naturel que les hommes et les femmes politiques en prennent possession pour se faire entendre, surtout en ces périodes d’élections.

Certains s’y sont essayés avec pertes et fracas (souvenez vous: Frederic Lefebvre expulsé de Twitter en 24 heures), avant de se faire fournir un compte “Official”, qui assure de l’authenticité du rédacteur.

Mais nous pouvons comptons sur notre VGE local et national pour aller plus loin: il dispose depuis peu d’un compte “Offichial”, privilège extrêmement rare sur la plateforme de microbloging, puisqu’à ma connaissance il est le seul à en disposer.

Allez donc vite visiter le compte http://twitter.com/VGEOffichial pour suivre la vie de notre Chamaliérois le plus chélèbre.

La canne du Docteur House est fabriquée en Auvergne !

C’est ce que nous apprend l’excellent quotidien La Montage!

Dans la saison 5, actuellement à l’écran, le plus célèbre boiteux de l’univers cathodique ne lâche plus sa canne en érable, fabriquée par Fayet, une entreprise du Puy-de-Dôme.

Entre Clermont-Ferrand et Thiers (Puy-de-Dôme), sur la commune d’Orléat,  un bâtiment industriel au design soigné se dresse au beau milieu de la campagne auvergnate déplumée et frigorifiée.

Une petite pancarte indique l’identité du propriétaire : Cannes Fayet. Une institution de la région thiernoise, qui a dignement fêté l’an passé son centenaire. Une prouesse dans un bassin économique durement touché par les fermetures et les délocalisations.

" Nous avons repris spécialement la fabrication "

Dans le hall d’entrée, Jean-Paul Belmondo trône en couverture de Paris Match, les mains solidement posées sur le pommeau de sa canne. Au sein du panthéon maison, Bébel côtoie Alain Delon et Patricia Kaas. Mais tant pis pour eux, les Frenchies sont éclipsés, relégués au rang d’antiquités un rien surannées, par le dernier entrant. Un certain Dr House, incarné à l’écran par l’acteur britannique Hugh Laurie.

Ce champion de l’audimat, qui cartonne tous les mardis soirs sur TF1, promène sa grande carcasse boiteuse, au fil des épisodes de la saison 5, à l’aide d’une canne en érable clair agrémenté d’un culot en corne de vache, fabriquée dans les ateliers d’Orléat.

Une célébrité soudaine et inespérée pour un modèle retiré de la vente. « C’est la référence 720 dans notre catalogue, mais nous en avions arrêté la production voilà trois ans, sourit Jean-Luc Fayet, PDG et petit-fils du fondateur. Mais mon client américain en avait encore en stock et c’est elle que la production de la série a finalement choisie. »

Une apparition en guest-star qui ne doit cependant rien au hasard. « Il fournit la série depuis le début et paie même pour placer ces cannes à l’écran. En échange, je lui ai concédé l’exclusivité de la vente de ce modèle sur Internet. Mais je conserve le droit de le vendre dans le circuit traditionnel. » La référence 720 est donc de nouveau en production et vendue alentours de 60 euros.

Article de Dominique DIOGON

Perso, je pense opter pour ce modèle “canne épée en fibre de carbone

L’intégralité de l’article à lire dans La Montagne

L’auwwwergne de la tentation

C’est une première : le Conseil régional va réaliser une émission de télé-réalité sur le web en parodiant les plus grandes, au profit de la région Auvergne!

«Voyage en hélicoptère au-dessus des volcans d’Auvergne, soirée VIP dans la plus grande discothèque de France, bien-être dans un centre thermoludique, luxe et volupté dans un hôtel Quatre Étoiles et accueil en limousine… C’est l’expérience qu’offrira le Conseil régional d’Auvergne aux huit candidats qui gagneront le grand casting de l’Auwwergne de la tentation. »

Jean-Marc Lesaulnier, directeur de la communication du Conseil régional explique la démarche :

« Le site auwwwergne.com, lancé au printemps 2009, présente l’Auvergne d’une manière décalée et se définit comme un réseau social à la Facebook. Nous avons déjà réalisé des docu-fictions à la fois pour rire des préjugés sur la région et pour la mettre en valeur. Cette fois, nous lançons une web TV parodiant la téléréalité ! »

www.auwwwergne.com ou www.delatentation.com pour le casting

Alors, vous vous inscrivez?

Source: lamontagne.fr

Parce qu’il n’y a pas que les spécialités auvergnates dans la vie…

… non, je déconne…

En tous cas, je voulais vous annoncer la naissance d’un bien beau site:  Regioneo.com

Regioneo c’est avant tout une boutique de bons produits en direct des producteurs.

Pour le lancement de la boutique, Regioneo organise un Grand Concours Cochon intitulé:

Sauvez le cochon ou mangez-le!

Pour participez au concours, cliquez ici :

Montluçon : à 59 ans, il vivait nu, dans une pièce fermée, au milieu d’un tas d’immondices.

Oui à l’Auvergne, oui aux Auvergnats!

Ce sont les gendarmes de Montluçon, dans l’Allier, qui ont fait cette découverte, jeudi dernier, alors qu’ils intervenaient chez sa mère, une dame de 87 ans, demeurant à Vaux, selon Le Parisien.

Depuis la mort de son père, dans le milieu des années 80, cet homme avait choisi de ne plus jamais sortir de chez lui.

Et vivait seul avec sa mère.

Aux gendarmes qui l’ont découvert, il a déclaré, selon Le Parisien:

« Je n’aime pas les gens, ils me font peur. Je suis heureux comme ça ».

Durant toute ces années, c’est sa mère qui lui préparait ses repas.

« Il mangeait à sa faim et affirmait vouloir vivre jusqu’à 100 ans » précise un enquêteur au Parisien.

L’homme passait ses journées dans sa chambre à regarder la télé et à lire, allongé sur un lit souillé, précise Le Parisien.

L’homme refusait de voir ses frères et soeurs, même quand ceux-ci passaient voir leur mère.

Pour faire ses besoins, il allait au fond du jardin. La maison familiale ne possédant pas de toilettes…

C’est un plombier qui, dernièrement, a donné l’alerte.

Après avoir effectué des réparations dans la maison, il avait signalé au maire des « odeurs étranges », toujours selon Le Parisien.

L’homme, qui se trouvait dans un état de santé précaire au moment de sa découverte, a été hospitalisé à Montluçon.

Via

Coup de pouce

Vous le savez, je déteste les chaines de solidarité. Ceux qui m’envoient des mails de ce type se voient systématiquement recevoir une réponse du genre:

Vas voir sur HoaxBuster, et arrête de me spammer.

Oui, mais voilà, cette fois il y a 3 raisons à relayer cet appel sur ce blog:

1- il est vrai (je pense)

2- il est relayé par plein de monde bien

3- il est auvergnat

Voici l’appel

le blog d’Isabelle

Vous pouvez désormais apporter votre contribution en envoyant vos dons à l’ordre de

ASSOCIATION ENTREZ DANS LA RONDE
LA FONTAINE
63300 ESCOUTOUX

Voici un message d’Isabelle

Il n’y a pas de petits dons ; vous êtes déjà nombreux à avoir visité mon site ; ce n’est pas la somme mais le nombre de personnes qui se joindront à moi qui me permettra de vaincre.

Cantal temps d’aller sur le web

C’est Cyberbougnat qui nous le dit, le Cantal est sur Second Life!

Le département du Cantal a ouvert il y a quelques jours son île dans Second Life. Cyberbougnat a envoyé son envoyé spécial en mission découverte. Quelques photos…

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques temps le Conseil général du Cantal ouvre un espace dans Second Life. Le Cantal dans Second Life ressemble un peu au Cantal : des montagnes, des prairies, des rivières, l’aéroport d’Aurillac, la station de ski du Lioran, un buron confortable… et même le viaduc de Garabit et les vaches Salers. Vous pouvez skier, faire du motoneige ou scooter des mers ou même du deltaplane.

Mais c’est Second Life et cela ne ressemble pas tout à fait non plus à la réalité. Le bureau d’accueil ressemble à une pyramide transparente et une sorte de cinéma en plein air diffuse une vidéo au dessus de l’eau.

A noter que les guichets d’accueil sont ouverts de 8h30 à 16h30 du lundi au vendredi.

Avec un peu de mauvais esprit, je dirais bien qu’on à un train de retard, mais bon, déjà on a un train.

http://secondlife.cantal.fr/

Sauvé par une panne de courant

Un automobiliste de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) qui a fait mercredi après-midi une chute de 200 mètres dans un ravin après avoir dérapé avec sa voiture sur une route verglacée de l’Ardèche, fauchant au passage un poteau électrique, a dû son salut à la coupure d’électricité qui a alerté les secours, a-t-on appris auprès jeudi du CODIS (centre opérationnel départemental incendie et secours).

L’homme âgé d’un quarantaine d’années, blessé dans l’accident, est resté durant cinq heures dans le ravin, avant d’être découvert par des agents d’ERDF à la recherche de l’origine de la coupure d’électricité.

C’est en voyant le poteau sectionné et des morceaux de verre sur le sol qu’ils ont aperçu le conducteur éjecté de son véhicule en contrebas de la RN102 entre Aubenas et Le Puy.

Alertés, les pompiers ont dû faire appel aux équipes spécialisées du GRIMP (Groupe de recherche et d’intervention en milieu périlleux) pour remonter le conducteur souffrant de multiples fractures et d’une hémorragie interne. Il a été héliporté sur l’hôpital d’Aubenas, où ses jours ne sont plus en danger.

Source: AP