Le kébab perd son pére

Triste article que celui de Thomas Burgel des Inrocks.com

L’un des décès les plus tristes de ce début d’année est celui de Mahmut Aygun, glorieux inventeur du Kebab.

Le monde de la nuit ne s’en remet pas, des torrents de larmes coulent sur les noctambules aux estomac imbibés, car c’est un peu grâce à lui que c’est beau une ville la nuit : Mahmut Aygun, inventeur « officiel » du Kebab, est mort cette semaine à l’âge de 87 ans, à Berlin, non pas des suites d’une intoxication alimentaire à la sauce blanche douteuse, mais des suites d’un plus classique cancer.
L’invention géniale de Aygun remonte à 1971, date à laquelle le Turc, émigré en Allemagne, a eu la brillante idée d’associer, pour raisons de portabilité, la viande rotato-rôtie et le pain pita. Ceux qui désirent poursuivre l’aventure kebab peuvent se rendre sur l’exceptionnel kebab-frites.com, dédié au monde merveilleux de la viande qui tourne.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.