Sans le sou, un village auvergnat se mobilise pour échapper à la faillite

LANDOGNE (AFP) – Les 198 habitants de Landogne (Puy-de-Dôme), un village auvergnat écrasé par une dette de 400.000 euros, ont décidé de se mobiliser pour assainir les finances communales, en mettant des biens aux enchères afin de renflouer les caisses. (Publicité)

« Ma grand-mère auvergnate me disait toujours de ne pas dépenser plus que je n’avais », raconte Jean-Marc Thomas, adjoint aux finances de la petite commune, arrivé aux affaires municipales en mars dernier, après les trois mandats consécutifs de l’équipe précédente.

Selon lui, la gestion de cette dernière a été « un peu hasardeuse » et « nous avons hérité d’une patate chaude: à peu près 400.000 euros de déficit! », pour un budget annuel de quelque 250.000 euros.

Il a alors invité les habitants à donner des biens dont le produit, vendu aux enchères le 27 septembre, contribuera à combler un peu l’abyssal déficit. Ils ont accepté.

« Oh! Ce ne sera pas grand chose, peut-être entre 2.000 et 4.000 euros », prédit M. Thomas, qui a déjà reçu, aux fins de mise aux enchères, « six bouteilles de vin blanc, une stère de bois, des ballots de foin, des sacs de grain, une tronçonneuse… ».

A peine de quoi « réparer la tondeuse et faire quelques travaux de voirie », concède-t-il, mais « c’est important de montrer au préfet que nous voulons nous en sortir et pour nous, c’est une belle manifestation de solidarité ».

La commune espère évidemment résorber sa dette, à terme. Par exemple, « l’ancienne municipalité avait aménagé 16 parcelles à lotir, et seules 3 sont à ce jour vendues », explique M. Thomas. « Ca sera long, mais il faut attendre que les 16 parcelles soient vendues et que les acheteurs aient construit pour pouvoir en espérer quelque chose ».

source fr.news.yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.